Conselho de ministros franco-alemão: Macron quer fazer mover a Alemanha
Jul, 17, 2017
Angela Merkel e Emmanuel Macron, no último Conselho europeu em Junho, tinha já evocado a possibilidade de uma alteração do tratado. Ver também: Macron pede maior convergência da zona do euro, pressiona a Alemanha para agir O Motor Europeu volta à Vida

 

Conseil des ministres franco-allemand : Macron veut faire "bouger" l'Allemagne

 

Angela Merkel et Emmanuel Macron, lors du dernier Conseil européen, en juin dernier, avaient déjà évoqué la possibilité d'un changement de traité.

 

Le président de la République s'est exprimé dans une interview accordée au quotidien Ouest France ainsi qu'au groupe de journaux allemands Funke, à la veille du Conseil des ministres franco-allemand.

 

Pour corriger les "dysfonctionnements" de la zone euro et lui donner "le destin qu'elle mérite", l'Allemagne "doit bouger...comme la France doit bouger", a estimé Emmanuel Macron. Le président de la République s'est confié au quotidien régional Ouest France et au groupe de journaux allemands Funke, quelques heures à peine avant un Conseil des ministres franco-allemand. Il a notamment invité Berlin à "accompagner une relance de l'investissement public et privé en Europe".

 

Ce jeudi matin, l'Elysée accueille la chancelière allemande Angela Merkel pour

 

"L'Allemagne a formidablement réformé, elle dispose d'une économie solide, mais qui a des fragilités démographiques, des déséquilibres économiques et commerciaux avec ses voisins". D'où, selon lui "des responsabilités partagées pour donner à la zone euro le destin qu'elle mérite".

 

Plus de solidarité ?

 

Emmanuel Macron poursuit son analyse : "Une partie de la compétitivité allemande est due aux dysfonctionnements de la zone euro, à la faiblesse d'autres économies", estimant alors pourquoi les pays "déjà endettés se sont retrouvés plus endettés" et "ceux qui étaient compétitifs se sont retrouvés plus compétitifs".

 

Une fois ce constat tiré, le président de la République se prononce alors en faveur de "mécanismes de solidarité plus puissants pour l'avenir" qui passent, selon lui, par un "budget" de la zone euro, "un gouvernement qui décide de l'allocation de ce budget et un contrôle démocratique qui n'existe pas aujourd'hui".

 

Une place plus grande à l'allemand, dans l'éducation française

 

Emmanuel Macron est, d'autre part, également revenu sur la dimension éducative du couple franco-allemand promettant "d'améliorer la place de l'allemand dans (le) système éducatif" français. Il ambitionne avec la réouverture de 1.200 classes bi-langues dans les collèges :

 

"L'enseignement de l'allemand va atteindre un niveau qu'il n'a jamais connu (...) Pour l'automne, nous allons préparer (...) un Erasmus de la culture et de l'apprentissage".

 

Le président français évoque aussi un "fonds d'investissements d'un milliard d'euros" dans le numérique, des "appels à projets", avec les Allemands, pour attirer des chercheurs dans le cadre de l'initiative "Make our planet great again" et le "lancement d'un programme conjoint sur les nanotechnologies et les batteries".

 

De nouveaux traités ?

 

A l'issue de ce nouvel entretien franco-allemand, les deux pays doivent présenter une feuille de route pour la réforme de l'UE et de la zone euro mais la date reste à préciser.

 

Emmanuel Macron a d'ailleurs estimé, dans la même interview, que des changements des traités européens étaient nécessaires :

 

"L'Europe a été fondée sur une promesse de paix, de progrès, de prospérité. Il faut aujourd'hui un projet qui puisse renouer cette promesse (...) Il faudra à un moment des changements de traités, parce que cette Europe est incomplète ; la question n'est pas de savoir si ces changements seront nécessaires, mais quand et comment."

 

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel, suite au dernier Conseil européen fin juin, le président français avait déjà déclaré qu'un changement de traité n'était ni un tabou ni une fin en soi.

 

Fonte: La Tribune, em 13 de Julho de 2017

 

 

 

Ver também:

 

Macron urges greater eurozone convergence, presses Germany to act

 

The European Union remains an incomplete project and will require changes to its treaties that bring greater convergence between eurozone member states, French President Emmanuel Macron said in comments published on Thursday (13 July). (…)

 

Fonte: EurActiv, em 13 de Julho de 2017

 

 

The European Motor Sputters to Life

 

Chancellor Angela Merkel and President Emmanuel Macron hope to reinvigorate the Franco-German partnership. Yet even as military cooperation moves forward, the two countries are still far apart on eurozone reforms. (…)

It's hardly surprising that Brussels no longer speaks of two people when the pair comes up in conversation. "Mercron" or "Emmangela" is how the two are now referred to in the European Union capital, names that reflect the hope that Merkel and Macron, the German chancellor and French president, will re-start the German-French EU motor and finally bring the bloc forward. (…)

And the current situation is propitious: The election of Donald Trump in the United States and the ongoing political disaster unfolding in Britain has recently reminded many Europeans of just how important the EU really is.

(…)

Macron has proposed creating the position of eurozone finance minister and establishing an investment budget for the currency union. But the way things stand now, the meeting this week will not reach a decision on the ideas

(…)

Uniform Corporate Tax Rates

The Germans want other large eurozone member states to be brought into the discussions, in part because Franco-German solos have not always been welcomed in the past by the rest of the currency union. But the Berlin demand also has the advantage that it delays the debates over Macron's proposals until after Germany's Sept. 24 general election.

 

Por: Peter Müller e Christian Reiermann

Fonte: Spiegel online, em 10 de Julho de 2017

 

eventos
04
OUT
2017
Apresentação de Livros
Sessão de lançamento do livro Ética Aplicada: Economia
Sede da Ordem
18H00
12
OUT
2017
Congressos Nacionais de Eco...
7o Congresso Nacional dos Economistas
Fundação Calouste Gulb...
00H00
09
NOV
2017
Conferências e Debates
III Conferência das Furnas 2017
Terra Nostra Garden Hotel
09H00
publicidade
cadernoseconomia
Contactos
geral@ordemeconomistas.pt
Telf.: 213 929 470
Fax: 213 961 428
Rua da Estrela, n.° 8
1200-669 LISBOA
Horário dos serviços: Dias úteis (9h-13h / 14h30- 17h30)  Contactos dos Serviços:Telefones
Contacte-nos
para qualquer informação
newsletter
fique a par das últimas notícias