O Coronavírus põe em risco a assinatura do acordo UE-China em 2020
Fev, 04, 2020
A conclusão de um acordo de investimento UE-China este ano pode representar um "verdadeiro desafio", e a epidemia de coronavírus, que forçou os dois lados a cancelar várias rondas de negociações, torna o processo ainda mais difícil. Joerg Wuttke acrescentou que a UE vai suspender as negociações se a China não atender a uma das principais exigências da Europa, a saber, fazer esforços para remover os obstáculos ao investimento estrangeiro. Por: Jorge Valero; Fonte: EurActiv

 

Le coronavirus compromet la signature d’un accord entre l’UE et la Chine en 2020

La conclusion d’un accord d’investissement UE-Chine cette année pourrait poser un « réel défi », et l’épidémie de coronavirus, qui oblige les deux parties à annuler plusieurs tours de négociations, rend le processus encore plus difficile.

L’an dernier, l’UE et la Chine se sont engagées à conclure un accord d’investissement d’ici à la fin de l’année 2020. Mais le coronavirus risque de freiner encore un peu plus l’avancée des négociations, dont les 25 tours ont abouti à peu de résultats concrets.

Joerg Wuttke, le président de la Chambre de commerce européenne en Chine, a déclaré qu’« il [allait] être très difficile de combler les lacunes », d’autant plus que les deux parties ne pourront voyager pour mener les négociations en personne.

« Ce virus est extrêmement énervant », a-t-il ajouté.

L’UE et la Chine se sont réunies deux fois à Bruxelles en janvier et doivent s’entretenir à nouveau en mars. Lors du dernier tour, les deux parties ont examiné les offres révisées présentées en décembre et ont fait part de leurs observations pour les améliorer.

Les négociations portaient sur les règles applicables aux entreprises publiques, le développement durable (en particulier le changement climatique), les dispositions sur le travail ainsi que les moyens de gommer les différences dans ce domaine.

D’après des fonctionnaires européens, le Vice-Premier ministre chinois, Liu He, doit se rendre à Bruxelles les 20 et 21 février prochains dans le cadre d’un dialogue économique, mais sa visite est encore en suspens.

Joerg Wuttke indique que les entreprises européennes restent dans le flou quant aux obstacles aux négociations sur les investissements, malgré leurs contacts fréquents avec la délégation européenne en Chine et la présence de fonctionnaires lors des négociations. Il qualifie cette situation de « boîte noire » et souligne que les sociétés européennes « désirent vraiment » cet accord d’investissement.

Mais pour les entreprises, il importe plus de conclure un accord « satisfaisant » que d’arriver à signer un accord à temps pour le sommet UE-Chine prévu le 14 septembre à Leipzig en Allemagne.

Par ailleurs, Joerg Wuttke ajoute que l’UE suspendrait les négociations si la Chine ne remplissait pas l’une des demandes principales de l’Europe, à savoir, faire des efforts pour lever les obstacles aux investissements étrangers.

L’UE resserre les rangs face à la Chine

L’UE prépare une liste d’exigences à l’attention des dirigeants chinois, afin de répondre à la « frustration » croissante des Européens.

Por: Jorge Valero
Fonte: EurActiv,em 6 de Fevereiro de 2020
https://www.euractiv.fr/section/commerce-industrie/news/coronavirus-threatens-eu-china-agreement-in-2020/

eventos
04
MAR
2020
Conferências e Debates
DRCA-Transportes e mobilidade em Lisboa
Sede da Ordem
18H00
10
MAR
2020
Apresentação de Livros
Lançamento de Livro - Um Guião para um Futuro Ministro d(...)
Sede da Ordem
18H00
21
ABR
2020
Eventos de Terceiros
HAPPY CONFERENCE 2020
09H30
publicidade
cadernoseconomia
Contactos
geral@ordemeconomistas.pt
Telf.: 213 929 470
Fax: 213 961 428
Rua Ivone Silva, Edifício Arcis, Nº 6 - 5º andar
1050-124 LISBOA
PORTUGAL
Horário dos serviços: Dias úteis (9h-13h / 14h30- 17h30)  Contactos dos Serviços:Telefones
Contacte-nos
para qualquer informação
newsletter
fique a par das últimas notícias