Profissão : "wanghong", ou embaixador de tecnologia de marcas ocidentais na China
Jun, 10, 2018
Cada vez mais empresas estão a usar celebridades da Internet para chegar aos "millennials" chineses. Isto às vezes obriga-os a adaptar os seus produtos aos gostos dos consumidores Por: Julie Zaugg Fonte: Le Temps

 

 

Profession: «wanghong», ou ambassadeur tech des marques occidentales en Chine

 

De plus en plus d’entreprises font appel aux célébrités d’internet pour atteindre les «millennials» chinois. Cela les oblige parfois même à adapter leurs produits aux goûts des consommateurs

 

Papi Jiang se promène dans un bâtiment aux murs blancs, regarde par la fenêtre, écrit sur une feuille de papier, accompagnée d’un piano mélancolique. La caméra s’arrête sur son poignet. Elle porte une Reverso de Jaeger-LeCoultre. Cette vidéo, diffusée à la fin de 2016 sur les réseaux sociaux chinois, met en scène une des célébrités d’internet les plus connues dans l’Empire du Milieu, évidemment présente sur YouTube.

 

Très shakespearienne

 

La jeune femme de 31 ans, qui a 27 millions de followers sur Weibo, le «Twitter» chinois, s’est fait connaître pour ses vidéos humoristiques filmées dans sa minuscule chambre à coucher, dans lesquelles elle se moque des caprices de stars ou des relations familiales à la chinoise. Cela a convaincu la marque horlogère suisse de l’engager pour promouvoir une nouvelle ligne de montres qui peuvent être personnalisées avec une phrase gravée à l’arrière du boîtier. Celle de Papi Jiang? Shakespearienne: «Aime tout le monde, fais confiance à peu de gens et ne fais de mal à personne.»

 

Des poules aux œufs d’or

 

Les wanghong – le surnom donné aux stars d’internet en Chine – sont de véritables poules aux œufs d’or. En 2016, ils ont généré l’équivalent de 9 milliards de francs, selon CBN Data. Cette année, ce montant devrait atteindre 15,4 milliards. Certains font de l’humour, comme Papi Jiang. D’autres de la musique, comme le rappeur MC Tianyou. D’autres encore donnent des conseils de mode ou de beauté, comme Zhang Dayi, qui a lancé sa propre ligne de vêtements et de cosmétiques sur Taobao, un équivalent d’eBay. Cela lui rapporte 46 millions de francs par an. Les wanghong gagnent aussi de l’argent grâce aux cadeaux virtuels que leurs fans leur font sur les plateformes de live streaming. Et en s’associant à certains produits.

 

«Les moins connus, ceux qui ont entre 100 000 et 300 000 followers sur Weibo, peuvent s’attendre à gagner entre 150 et environ 600 francs pour rediffuser du contenu fourni par une marque, indique Cyril Drouin, chargé de la stratégie e-commerce de Publicis en Chine. Les stars, celles qui ont au moins 10 millions de followers, sont rémunérées à l’année, et leur salaire peut atteindre 3 millions de francs.» Elles vont produire du contenu original – des vidéos ou des posts sur WeChat ou Weibo – pour promouvoir une marque ou un produit.

 

Por: Julie Zaugg

Fonte: Le Temps., em 6 de Junho de 2018

 

eventos
26
OUT
2018
Almoços e Debates da DR Açores
Almoço Debate com Ricardo Lima - Água das Lombadas
Ponta Delgada
12H30
02
NOV
2018
Conferências Anuais da Ordem
14ª Conferência Anual da Ordem dos Economistas
Auditório 2 da Fundaçã...
09H00
publicidade
cadernoseconomia
Contactos
geral@ordemeconomistas.pt
Telf.: 213 929 470
Fax: 213 961 428
Rua Ivone Silva, Edifício Arcis, Nº 6 - 5º andar
1050-124 LISBOA
PORTUGAL
Horário dos serviços: Dias úteis (9h-13h / 14h30- 17h30)  Contactos dos Serviços:Telefones
Contacte-nos
para qualquer informação
newsletter
fique a par das últimas notícias