Soberania de França e da Europa: o que quer realmente Emmanuel Macron
Fev, 17, 2020
Para ser soberana, a Europa deve dominar as suas infra-estruturas marítimas, energéticas e digitais: 5G, cloud, sistemas operacionais, redes de cabos submarinos. Fonte: La Tribune, Ver também: Soberania digital: nuvens negras no horizonte As autoridades francesas estão a trabalhar numa solução em cloud confiável para combater o cerco americano aos dados. A Europa não depende apenas dos serviços de Internet dos gigantes da Internet dos EUA, que agregam dados de cidadãos e de empresas, mas suas redes de telecomunicações estão agora a atrair a inveja dos chineses. Por: Pierre Manière; Fonte: La Tribune Dissuasão nuclear: as quatro convicções de Emmanuel Macron A dissuasão nuclear continua a ser a pedra angular da segurança de França. Emmanuel Macron não deseja desarmar França, nem diluir as forças dissuasoras da OTAN. Por outro lado, aspira a um debate entre os europeus sobre o papel da dissuasão nuclear francesa na segurança coletiva da Europa. Por: Michel Cabirol; Fonte: La Tribune

 

Souveraineté de la France et de l'Europe : ce que veut vraiment Emmanuel Macron

Pour être souveraine, l'Europe doit maîtriser ses infrastructures maritimes, énergétiques et numériques : 5G, cloud, systèmes d'exploitation, réseaux de câbles sous-marins.

Emmanuel Macron a prononcé un discours important portant sur la souveraineté de la France et de l'Europe. Elle passe non seulement par la défense mais aussi par l'économie et le numérique. Un discours ambitieux. Trop ambitieux ?

Au-delà de son discours très attendu sur la dissuasion nucléaire, Emmanuel Macron a partagé sa vision sur ce que doit être la souveraineté de la France et de l'Europe. Autant sur la dissuasion nucléaire, le président est resté dans les pas de ses prédécesseurs ; autant sur la souveraineté, Emmanuel Macron a complètement été en rupture avec la stratégie des anciens locataires de l'Elysée. Un discours ambitieux, très ambitieux, qui va bien au-delà de la politique de défense et qui devra être suivi d'effets si le président veut marquer l'histoire. Ce qui ne sera pas si facile car la barre est très haute. Elle n'est pas seulement au niveau national, elle est européenne. En outre

La souveraineté, une stratégie assumée

Pour le président, "tout cela aujourd'hui suppose un aggiornamento de l'approche européenne, de ces approches économiques et budgétaires pour que chacun en tire les conséquences. Nous ne sommes plus dans le monde des années 90 !" Un temps pas si lointain où "l'Europe était devenue un gros marché, confortable, théâtre d'influence et de prédation à tout-va". Pour le président cette époque est une "funeste erreur ". D'autant qu'Emmanuel Macron a rappelé que les Européens avaient abandonné des pays du Sud de l'Union Européenne comme la Grèce aux investisseurs, notamment chinois, prendre des infrastructures stratégiques. C'est pour cela qu'Emmanuel Macron se dit aujourd'hui convaincu que "les Européens doivent d'abord et avant tout définir ensemble ce que sont leurs intérêts de sécurité et décider souverainement de ce qui est bon pour l'Europe".

Ainsi, "la bonne utilisation de ces outils de souveraineté commune nécessite, d'abord et avant tout, bien évidemment des investissements, une politique industrielle, des standards de souveraineté, beaucoup plus forte et ambitieuse mais aussi la construction d'une culture stratégique partagée, car notre incapacité à penser ensemble nos intérêts souverains et à agir ensemble de façon convaincante met chaque jour en cause notre crédibilité en tant qu'Européens. Elle offre aux autres puissances la possibilité de nous diviser, de nous affaiblir".

Souveraineté en matière de défense

"Fondement de toute communauté politique, la défense est au cœur de notre souveraineté, a rappelé Emmanuel Macron. Et de préciser que "pour que la France soit à la hauteur de son ambition européenne, elle doit rester souveraine ou décider elle- même, sans les subir, les transferts de souveraineté qu'elle consentirait, tout comme les coopérations contraignantes dans lesquelles elle s'engagerait

Souveraineté européenne

Dans le domaine de la souveraineté en matière de politique de défense, la sécurité passe "inévitablement par une plus grande capacité d'action autonome des Européens, a jugé Emmanuel Macron. Que le dire, l'assumer, le porter suscitent tant de réactions, tant de doutes, me surprend vraiment". Car l'Europe doit se mettre en situation de pouvoir "davantage garantir sa sécurité et agir dans son voisinage". Cet objectif d'action autonome a d'ailleurs été fixé lors du du Conseil européen de Cologne, en 1999. Cette autonomie est "le pendant d'une relation transatlantique rééquilibrée, d'une alliance dans laquelle les Européens sont des partenaires crédibles, efficaces". "Ce rééquilibrage est d'ailleurs souhaité par les Etats-Unis", a-t-il rappelé.

"Les Européens doivent aujourd'hui assumer davantage cette Europe de la défense, ce pilier européen au sein de l'OTAN. Et je l'assume pleinement, sans état d'âme !

L'OTAN et l'Europe de la défense sont les deux piliers de la sécurité collective européenne. Assumons-le !", a bombardé Emmanuel Macron.


Por: Michel Cabirol
Fonte: La Tribune, em 10 de Fevereiro
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/souverainete-de-la-france-et-de-l-europe-ce-que-veut-vraiment-emmanuel-macron-839283.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20200211


Ver também:

Souveraineté numérique: les nuages noirs s’amoncellent
Les autorités françaises travaillent sur une solution de cloud de confiance afin de contrer la mainmise américaine sur les données.
Non seulement l’Europe est tributaire des services internet des géants américains du Net, qui siphonnent les données des citoyens et des entreprises, mais ses réseaux télécoms suscitent désormais la convoitise des Chinois.
Por: Pierre Manière
Fonte: La Tribune, em 14 de Janeiro de 2019
https://www.latribune.fr/technos-medias/souverainete-numerique-les-nuages-noirs-s-amoncellent-4-13-836810.html

Dissuasion nucléaire : les quatre convictions d'Emmanuel Macron
La dissuasion nucléaire reste la clé de voûte de la sécurité de la France. Emmanuel Macron ne souhaite pas désarmer la France, ni diluer les forces de dissuasion dans l'OTAN. En revanche, il aspire à un débat des Européens sur le rôle de la dissuasion nucléaire française dans la sécurité collective de l'Europe.
Por: Michel Cabirol
Fonte: La Tribune, em 9 de Fevereiro de 2019
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/dissuasion-nucleaire-les-quatre-convictions-d-emmanuel-macron-839281.html#xtor=EPR-2-[l-actu-du-jour]-20200211

eventos
30
JUN
2020
Eventos de Terceiros
HAPPY CONFERENCE 2020
09H30
21
OUT
2020
Eventos em Parceria
Planetiers World Gathering
Meo Arena
00H00
publicidade
cadernoseconomia
Contactos
geral@ordemeconomistas.pt
Telf.: 213 929 470
Fax: 213 961 428
Rua Ivone Silva, Edifício Arcis, Nº 6 - 5º andar
1050-124 LISBOA
PORTUGAL
Horário dos serviços: Dias úteis (9h-13h / 14h30- 17h30)  Contactos dos Serviços:Telefones
Contacte-nos
para qualquer informação
newsletter
fique a par das últimas notícias